François & Bruno

http://cair-o-cap-mototrip.be

Le rêve

Comme beaucoup de projets un peu fous, le nôtre a démarré par une boutade sous forme de SMS : « Ebly – Nattitingou au Bénin en moto, 3.000 kils aller, tu as ½ heure pour te décider…. »

La frustration

Aussi bonnes étaient les raisons d’aller au Bénin, il est vite apparu que ce projet était impossible à réaliser : situation géo-politique compliquée obligeant à contourner certains pays, et à allonger le voyage rendant la distance à parcourir trop importantes, difficultés pour rapatrier les motos de Cotonou, pas assez de temps pour s’organiser, manque de jour congés, …

Le point de départ

Sans encore en être conscients, ce simple message venait de nous propulser dans l’aventure. Il a été à l’origine de discussions enjouées et de réflexions intenses. Bruno bientôt 50 ans ressent le besoin de marquer ce cap, François 57 ans rêve de réaliser un voyage au long cours à moto dès qu’il sera pensionné. Tous les ingrédients étaient réunis pour nous conduire à la réflexion suivante : « Pourquoi pas traverser l’Afrique, à moto, maintenant ? »

La mise en branle

Carte de l’Afrique affichée en grand sur le mur, on s’est aperçu rapidement que les possibilités étaient restreintes. La descente par l’Afrique occidentale avec passage par le détroit de Gibraltar pose de réels problèmes pour la traversée de certains pays, de plus, la distance totale est trop importante.

Contraint d’abandonner la traversée par l’ouest, le parcours que nous retiendrons sera celui de l’est à travers les pays suivants : Egypte, Soudan, Ethiopie, Kenya, Tanzanie, Malawi, Mozambique, Zimbabwe, Afrique du Sud soit une estimation de 12.000 kilomètres. Concernant la durée, on se décidera assez vite sur un chiffre rond, ce sera 100 jours.

Cette première approche continuera de mûrir dans nos têtes et de hanter nos nuits et très vite nous avons voulu donner une valeur supplémentaire à cette aventure de manière à vivre un véritable échange avec l’Afrique. En effet, traverser l’Afrique pour simplement avaler des kilomètres à moto dans des conditions particulières sans laisser d’autres traces que celles de nos pneus à crampons ne nous satisfaisait ni l’un, ni l’autre. Inspirés par 15 ans d’engagement au profit de l’opération caritative du Télévie, la volonté de faire un pas supplémentaire vers une opération humanitaire nous animait. Nous étions déterminés à prendre un engagement, mais lequel ?

La facette humanitaire

La réponse sera rapidement trouvée : le groupe Atlas Copco pour lequel travaille François a créé en 1984 une fondation humanitaire nommée « Water for All » dont la conviction profonde est que l’eau potable est un droit humain. Les fonds récoltés par Water for All sont destinés à la mise en œuvre de points d’accès à l’eau potable. Pour chaque Euro versé par un employé du groupe, Atlas Copco s’engage à verser deux Euros supplémentaires. Le montant du don est ainsi multiplié par trois. (*)

Nous allons entreprendre une récolte de fonds au moyen d’un système de parrainage par kilomètre parcouru, sous forme de promesse de dons. Un compteur sera en ligne sur ce site : le montant affiché augmentera au fur et à mesure que l’Afrique se dévoilera à nous au gré des kilomètres parcourus. Nous roulerons à la fois pour notre plaisir et pour Water for All. Au terme des 100 jours, la totalité des fonds récoltés sera versé à l’organisation Water for All. Ces fonds permettront la concrétisation de projets supplémentaires d’accès à l’eau potable.

Nous profiterons de ce périple pour visiter quelques réalisations Water4All dans les pays traversés. Nous souhaitons également nous entretenir avec les habitants pour mieux appréhender les difficultés rencontrées au quotidien pour accéder à l’eau potable.

Le CO2 dans tout cela

Sensibles au problème du réchauffement climatique, nous étudions également un moyen de rendre l’emprunte carbone de ce voyage la plus neutre possible.

Suivre l’aventure

Traverser l’Afrique du nord au sud. Deux points de repère, le départ du Caire en Egypte, l’arrivée 100 jours plus tard au Cap en Afrique du sud. Entre les deux 12 000 Km d’aventure. De quelles rencontres l’Afrique va-t-elle nous gratifier ? Quelles émotions va-t-elle déclencher en nous ?  Rendez-vous sur notre blog pour le découvrir et suivez notre aventure au travers de nos récits photos et vidéos.

Les soutiens engagés

Outre nos proches qui nous soutiennent, nous remercions l’aide spontanée de notre ami Stéphane Modard qui a créé et gère notre site internet, Marie-Christine Wavreille et Isaline Alvarez qui ont gentiment accepté de se partager le travail de traduction du contenu du site en Anglais.

Et pour terminer, nous sommes particulièrement fiers du logo de notre aventure. Une demi-heure de discussion aura suffi à notre talentueuse artiste locale Aurore Dahin pour comprendre notre souhait, s’imprégner de notre voyage, créer son logo et cerise sur le gâteau lui trouver son nom.

Quelle chance de pouvoir compter sur des amis aussi dévoués !

(*) Exemple de parrainage : une promesse de don de 0,001 euros/ km correspond, si nous atteignons notre objectif Cape Town, a un don de 12,00 euros (maximum). Cette somme étant doublée par Atlas Copco, le montant versé à Water for All sera donc de 36,00 euros

Ktm 790 Adventure R
Categories: Evènements